Le puissant royaume de Fareign

7c87665f5ad25e57e7f3aa2148911c6e-0.jpg

Fareign, de par son histoire est la faction qui hérita le plus de l’influence de l’ancien empire Zavian. C’est également, encore aujourd’hui, la faction la plus riche et puissante de toutes les terres d’émeraude.

Le Royaume de Fareign est la faction Roden (adorateurs du dieu Soleil) la plus récente. Crée lors de la grande révolte Roden qui a mis fin au terrible Empire Zavian, Fareign fût le point central de la nouvelle grande alliance Roden. Les Roden se regroupèrent donc à Haute Falaise, la capitale Fareignienne et mirent en place un royaume de type féodal. Ainsi, le roi Faëron, 1er roi de Fareign, divisa les terres d’émeraude en différents duchés et distribua le pouvoir à différents ducs.

Durant plusieurs décennies, Fareign prospéra, accompagné de tous les Roden des Terres d’Emeraude. Mais au fur et à mesure que le royaume s’étendait, les natifs des différentes factions commençaient à revendiquer leur propre culture, se regroupant par quartiers créant plusieurs communautés au sein du royaume. C’est ainsi qu’en l’an 52 après la chute de l’Empire, la communauté Gird reprit ses terres suite à un bref coup d’état contre le duc du duché de Gird.

Puis ce fût au tour des Okaviri (Okaviroi comme le disent les Fareigniens) de revendiquer leur indépendance. En 57 AE (après l’Empire), ils annexèrent la forteresse de Tsuyoï, à Zhong Qin, la plus grande île de l’archipel Okaviroi et en chassèrent la plupart des Roden non natif de l’archipel, en commençant par le duc et tous les autres nobles.

Que ce soit pour Gird ou pour Okavir, plusieurs révoltes éclatèrent à Haute Falaise. Une bonne partie des puissants voulant reprendre les steppes et l’archipel. Mais à chaque fois, et contre toute attente, le roi Zelmond 3, consenti à signer un accord d’indépendance aux autres factions ; prétextant que la guerre n’apporterait rien de bon et que le peuple n’en voulait plus. Beaucoup de puissants s’indignèrent alors et entreprirent de reprendre ces terres par eux même. Mais les milices des duchés ne pouvaient rien contre l’armée immense et puissante du roi de Fareign ; et les ducs rebelles furent arrêtés.

violence_moyen_age_obscurantisme_chevalier.jpg
Moyen-age-1.jpg

Ainsi, sous le règne des Zelmond, alors qu’ils avaient perdu les steppes Gird et l’archipel okaviroi, les fareigniens se concentrèrent sur leur royaume portant une grande attention à la noblesse, à l’éducation et à la guerre.

Cependant, les nobles et les puissants du royaume n’appréciaient guère les Zelmond et leur politique trop laxiste. Ainsi, les 3 ducs firent assassiner le roi Zelmond 5. S’en suit une guerre ouverte entre les différents duchés afin de savoir qui d’entre eux monterai sur le trône. Ce conflit dura une vingtaine d’années, voyant se succéder ducs après ducs sur le trône.

Aujourd’hui, le roi Helgir règne sur Fareign depuis plus de 15 ans et a su s’imposer comme souverain légitime du royaume. A force de guerre et de batailles, les duchés ne sont plus qu’au nombre de trois. Ainsi, alors que les grandes familles de magiciens côtoient baron et duc lors de joute chevaleresque, les trois duchés se font concurrence pour gagner la faveur du roi, et entraînent dans leurs jeux leurs fidèles bannerets.

Rejoindre la faction de Fareign

Vous comptez rejoindre cette faction et jouer parmi ses membres ? 

Voici une petite liste non-exhaustive vous permettant de mieux cerner comment s'imprégner de cette dernière.

Attitude et comportement : Les Fareigniens sont nobles, fiers, cultivés et arrogants. Ils se considèrent comme les plus avancés et ont tendance à se croire supérieurs aux autres. Ils pensent être la faction Roden la plus légitime car ils se disent sauveurs des Roden. Certains d'entre eux sont cependant nostalgique de la grande alliance Roden. De toutes les factions, c'est surement la moins homogène.

Signe(s) reconnaissable(s) : Ils portent tous une touche de rouge (foulard ou écharpe), couleur symbole de la nation.

Thème(s) : Médiéval, européens avec une touche byzantine et gréco-romaine et antique, chevaliers, nobles... 

photo-0-min.webp