top of page

Le puissant royaume de Fareign

7c87665f5ad25e57e7f3aa2148911c6e-0.jpg

Fareign, de par son histoire est la faction qui hérita le plus de l’influence de l’ancien empire Zavian. C’est également, encore aujourd’hui, la faction la plus riche et puissante de toutes les terres d’émeraude.

Le Royaume de Fareign est la faction Roden (adorateurs du dieu Soleil) la plus récente. Crée lors de la grande révolte Roden qui a mis fin au terrible Empire Zavian, Fareign fût le point central de la nouvelle grande alliance Roden. Les Roden se regroupèrent donc à Haute Falaise, la capitale Fareignienne et mirent en place un royaume de type féodal. Ainsi, le roi Faëron, 1er roi de Fareign, divisa les terres d’émeraude en différents duchés et distribua le pouvoir à différents ducs.

Durant plusieurs décennies, Fareign prospéra, accompagné de tous les Roden des Terres d’Emeraude. Mais au fur et à mesure que le royaume s’étendait, les natifs des différentes factions commençaient à revendiquer leur propre culture, se regroupant par quartiers créant plusieurs communautés au sein du royaume. C’est ainsi qu’en l’an 52 après la chute de l’Empire, la communauté Gird reprit ses terres suite à un bref coup d’état contre le duc du duché de Gird.

Puis ce fût au tour des Okaviri (Okaviroi comme le disent les Fareigniens) de revendiquer leur indépendance. En 57 AE (après l’Empire), ils annexèrent la forteresse de Tsuyoï, à Zhong Qin, la plus grande île de l’archipel Okaviroi et en chassèrent la plupart des Roden non natif de l’archipel, en commençant par le duc et tous les autres nobles.

Que ce soit pour Gird ou pour Okavir, plusieurs révoltes éclatèrent à Haute Falaise. Une bonne partie des puissants voulant reprendre les steppes et l’archipel. Mais à chaque fois, et contre toute attente, le roi Zelmond 3, consenti à signer un accord d’indépendance aux autres factions ; prétextant que la guerre n’apporterait rien de bon et que le peuple n’en voulait plus. Beaucoup de puissants s’indignèrent alors et entreprirent de reprendre ces terres par eux même. Mais les milices des duchés ne pouvaient rien contre l’armée immense et puissante du roi de Fareign ; et les ducs rebelles furent arrêtés.

violence_moyen_age_obscurantisme_chevalier.jpg
Moyen-age-1.jpg

Ainsi, sous le règne des Zelmond, alors qu’ils avaient perdu les steppes Gird et l’archipel okaviroi, les fareigniens se concentrèrent sur leur royaume portant une grande attention à la noblesse, à l’éducation et à la guerre.

Cependant, les nobles et les puissants du royaume n’appréciaient guère les Zelmond et leur politique trop laxiste. Ainsi, les 3 ducs firent assassiner le roi Zelmond 5. S’en suit une guerre ouverte entre les différents duchés afin de savoir qui d’entre eux monterai sur le trône. Ce conflit dura une vingtaine d’années, voyant se succéder ducs après ducs sur le trône.

Aujourd’hui, le roi Helgir règne sur Fareign depuis plus de 15 ans et a su s’imposer comme souverain légitime du royaume. A force de guerre et de batailles, les duchés ne sont plus qu’au nombre de trois. Ainsi, alors que les grandes familles de magiciens côtoient baron et duc lors de joute chevaleresque, les trois duchés se font concurrence pour gagner la faveur du roi, et entraînent dans leurs jeux leurs fidèles bannerets.

Rejoindre la faction de Fareign

Vous comptez rejoindre cette faction et jouer parmi ses membres ? 

Voici une petite liste non-exhaustive vous permettant de mieux cerner comment s'imprégner de cette dernière.

Jouer Fareignien, c’est soit :

  1. Être un membre du Conclave d’Automne : Sous la protection du Masque du Levant (un Zavian) et du Culte de la Lune (un Kendhari), mais d’origine Fareignienne ! Cela ne fait qu’un an que le monde a changé, mais vous commencez à vous faire à la vie en forêt et aux valeurs de ce peuple : respect du libre arbitre, dialogue, égalité. Le Conclave a remporté le conflit des cristaux, il faut leur faire confiance et les soutenir dans la grande lutte qui vient !

  2. Être un habitant d’Émeuraudia : Lobelia Beauclaire, la margrave d’Émeuraudia (comtesse) est la fondatrice de l’alliance sur un pied d’égalité avec Thabit Asfour. Elle défend les principes de grandeur, de science et de respect de Solis, le dieu soleil de la flamme, comme une vraie Fareignienne. Sa cité est un bastion et un carrefour où tous les peuples du monde se croisent. On y voit même parfois un membre du vieux peuple. Néanmoins, le sud de la cité est à découvrir, et la ville subit des assauts permanents de pesteux ou même d’orcs. C’est le bastion de l’alliance, mais aussi de votre culture !

  3. Être un fidèle du duc Vako : LE duc. Héros de la guerre d’Émeuraude. Héros de la guerre du serpent ! Par deux fois, il a dominé les dragons, créé l’alliance avec les Gird et sauvé Ailberon à deux reprises. Le plus puissant duc que le royaume ait connu. Mais il a échoué, balayé lors du conflit des cristaux. Il a fui ses responsabilités devant le roi, puis a décidé de prendre le contrôle. Mais ses vassaux l’avaient déjà abandonné pour rejoindre le conclave, faire leur vie ou prendre sa place. Le duc est un héros comme on en entend dans les légendes, mais aussi un homme instable et versatile. Il a lancé une croisade au sud pour repousser les ombres et s’est battu contre ses anciens serviteurs qui lui ont tourné le dos. Vous resterez fidèle, car finalement, ce sont les trahisons qu’il a subies qui ont sali le héros, et pas l’inverse. Sa grandeur n’en est que plus méritante.

  4. Vous êtes un aventurier des hautes mers : vous avez suivi le porteur de l’emblème, le plus grandiose des guerriers de sa génération : le capitaine Bromm ! Laissant derrière vous le continent meurtri, vous êtes parti à la recherche d’aventure et de réponses.

Vous êtes un chevalier de sinople, du dragon, ou d’Émeuraudia. Éclaireur ou bouclier de votre seigneur lige. Un noble alchimiste de génie qui prouve l’avance de la culture Fareignienne en la matière. Baron d’un domaine en ruine. Ou bien un mage cherchant sûrement à être recruté par l’académie, originaire d’une des 4 grandes lignées. À moins que vous n’ayez tout plaqué pour sentir les embruns dans vos cheveux. Mais pour la bataille finale, vous répondrez présent.

Attitude et comportement : Les Fareigniens sont nobles, fiers, cultivés et arrogants. Ils se considèrent comme les plus avancés et ont tendance à se croire supérieurs aux autres. Ils pensent être la faction Roden la plus légitime car ils se disent sauveurs des Roden. Certains d'entre eux sont cependant nostalgique de la grande alliance Roden. De toutes les factions, c'est surement la moins homogène.

Signe(s) reconnaissable(s) : Ils portent tous une touche de rouge (foulard ou écharpe), couleur symbole de la nation.

Thème(s) : Médiéval, européens avec une touche byzantine et gréco-romaine et antique, chevaliers, nobles... 

photo-0-min.webp

Mais en 121, les portes d’Émeuraude s’ouvrirent, avec elles leurs merveilles et leurs malheurs. Aujourd’hui, en 127, depuis la libération, le royaume n’est plus. Le culte de Solis, et les mœurs Fareigniennes sont encore pratiqués, mais l’unité du royaume est une illusion. La forêt d’Émeuraude a poussé en plein sur les duchés de Sardax et Alberon. Quant à Notos et Haute Falaise, ils ont simplement disparu. En 126, la lignée des Zelmont s’est peut-être éteinte, certains cousins clament la suite de la dynastie, mais leurs prétentions sont minces. Ni trône, ni capitale, ni couronne, ni armée. Le roi et la princesse ont été égorgés par Hayden en personne. Le duc Vako, la figure d’autorité qui aurait dû rassembler les Fareigniens, a fui ses responsabilités avant de changer d’avis. Ses fidèles lui vouent toujours un culte, mais le reste du monde lui tourne le dos. Dans la futaie aux pierres, la zone à la culture Fareignienne de la forêt d’Opal, dans leurs tours effondrés et couverts de vignes, les barons se font la guerre pour savoir qui sera le prochain chef des Fareigniens. Seule la cité d’Émeuraudia tient hors de la forêt, enclavée entre la forêt d’Opal et la forêt d’Émeuraude. Elle accueille les Fareigniens expatriés, renonçant aux couleurs de Sardax pour une bannière blanche. Les alchimistes du monde entier se réunissent pour faire avancer la science.

bottom of page